Mode d’emploi #Episode 9 : le top des bonnes pratiques pour rédiger une offre d’emploi

old man king
Temps de lecture : 4 minutes

Pas le temps de lire cet article ? Ecoutez le podcast !

Secret n°1 : avant toute rédaction, préparez bien votre proposition

En premier lieu, il est fondamental de définir quelle sorte de candidat vous voulez recruter. Vous devez aussi réfléchir à l’intitulé exact du poste que vous voulez pourvoir, au niveau de compétences que vous attendez du candidat à ce poste, aux concessions que vous êtes prêt à faire à ce niveau-là et à celles sur lesquelles vous ne voulez en aucun cas transiger, aux talents nécessaires et accessoires du postulant, à son expérience ou encore, à ses “mad skills”. N’hésitez pas à solliciter l’avis de vos équipes. A ce stade, vous aurez déjà parcouru une bonne moitié du chemin. Vous devrez alors rédiger l’offre d’emploi. Voici les piliers d’une méthode efficace, selon nos experts :

Secret n°2 : Attirez les candidats dès la première seconde

Avoir un titre innovant est crucial (les intitulés de postes sont quatre fois plus lus que les annonces elles-mêmes, il faut donc sortir du lot dès le premier mot), mais cela ne doit pas brouiller le message. Titre innovant = clair, précis MAIS avec un supplément d’âme qui donnera envie d’en savoir plus. Certains moteurs de recherche permettent d’analyser les mots les plus demandés par les personnes en quête d’un emploi, ou mieux : travaillez en partenariat avec un site internet spécialiste du recrutement et de l’emploi, c’est le meilleur outil existant pour rédiger efficacement vos offres d’emplois, en vous appuyant sur le champ lexical des candidats et avec des conseils pour bien rédiger.

Secret n°3 : De l’empathie !

Il faut que vous imaginiez le candidat qui correspond à vos attentes, au moment où vous rédigez l’offre d’emploi. Essayez de réfléchir à ce que vous attendez du candidat idéal, ce qu’il pourrait vous apporter que vous n’avez pas déjà dans votre équipe, les compétences qui pourraient être complétées ou renforcées parmi vos collaborateurs déjà en place. Afin de ne rien omettre dans la rédaction de votre offre d’emploi, n’oubliez pas de soigner chacune des parties qui la composent. Essayez de faire un état des lieux, un inventaire des différentes missions que vous comptez confier à la future recrue, et organisez-les, classez-les par thèmes. Soyez aussi très précis, et le plus honnête possible, sur les conditions de réalisation des tâches qui lui seront confiées. Enfin, n’oubliez pas d’être très efficace sur la suite de la démarche : interdiction de terminer votre offre d’emploi par un lien qui ne fonctionne pas, des coordonnées imprécises ou une multitude d’interlocuteurs !

Secret n°4 : Adoptez le ton et le style qui vous reflètent le mieux

C’est ce que les coachs en marketing RH nomment « l’efficacité relationnelle » : n’ayez pas peur, pour gagner du temps, séduire les candidats et détendre les relations, tout en diminuant le stress de part et d’autre, de rédiger vos offres d’emplois avec un ton et un style qui reflètent vraiment qui vous êtes. Ce ton que vous choisirez d’adopter, dans la rédaction de votre annonce, veillez à ce qu’il soit cohérent avec la suite : si l’étape suivante, c’est un entretien par téléphone, il faudra qu’à l’oral, au cours de cette conversation, votre manière d’être et de dire soit dans la même ligne que votre manière d’écrire dans votre offre d’emploi. Il faut toujours veiller à la qualité et à la cohérence de votre stratégie de communication : ces prises de contact en amont détermineront vos futures interactions avec les candidats recrutés, et donneront le ton de vos relations.

Pour trouver le ton qui vous ressemble, posez-vous les bonnes questions : qu’est-ce qui, chez vous, peut intéresser les candidats ? Qu’est-ce que vous pouvez leur apporter de plus que les autres ? Comment pouvez-vous leur montrer que vous les comprenez ? Essayez de poser noir sur blanc la liste des points communs entre vos valeurs et le profil de candidat que vous recherchez. Pour les séduire en leur montrant vos meilleurs côtés, il faut commencer par bien vous connaître ! Enfin, répondez vite aux candidats, ne laissez pas traîner, d’autant qu’avec le digital, tout s’accélère : là où on acceptait un délai de réponse de dix jours auparavant, on estime aujourd’hui que 3 sont un maximum avant d’indiquer au candidat si on va plus loin dans le processus ou si on arrête là.

Secret n°5 : classez les informations par ordre d’importance

Pour qu’une offre d’emploi soit rédigée de manière efficace, il faut qu’elle soit organisée par ordre d’importance : on met au début les informations primordiales, puis on entre dans les détails et on affine au fur et à mesure que l’on descend dans les paragraphes. Commencez toujours par l’intitulé de poste, puis juste après, prolongez et renforcez la qualité de ce premier contact avec le candidat et détaillez-lui tout de suite en quoi consiste le job, quelles seront ses missions, ses responsabilités, le cadre de ses prérogatives et de ses objectifs. Précisez-lui ensuite qui vous êtes : c’est la présentation d’entreprise. Dans un troisième paragraphe, valorisez-le et dans un même temps, présélectionnez-le en mettant en avant les qualités et les compétences qu’il va pouvoir vous apporter. Enfin, expliquez-lui comment candidater : choisissez les méthodes les plus simples, les plus directes, les plus rapides, avec un minimum d’interlocuteur, un maximum d’efficacité. Privilégiez les outils numériques, et permettez le téléchargement de documents en ligne.

Secret n°6 : Forgez votre légende !

Toute cette méthodologie, personnalisée pour permettre au candidat de s’identifier et à vous, de mettre en avant vos meilleurs atout, va avoir un effet bénéfique qui va bien au-delà d’une simple offre d’emploi : elle va vous permettre de renforcer considérablement votre marque employeur, car cela renforce l’expérience candidat : même s’il ne postule finalement pas, même s’il postule mais que vous ne le retenez pas pour le poste, le candidat se rappellera de votre annonce et donc de vous, parce qu’elle lui aura semblé sortir du lot. C’est un cercle vertueux : si cette méthode renforce votre marque employeur, elle se nourrit aussi de votre marque employeur.

Recevez tous les mois des articles, des outils gratuits, ou encore des livres blancs qui vous aideront à mieux recruter !

Marie MEHAULT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *