Pénurie de candidats : privilégiez la montée en compétences !

la montée en compétences
Temps de lecture : 3 minutes

Favoriser la montée en compétences dans votre entreprise, et dans ce cadre, offrir un processus d’onboarding réussi en interne à vos salariés concernés, c’est vous donner les clés d’un recrutement puissant pour plusieurs raisons. D’abord, cela vous permet de pourvoir les postes pour lesquels vous ne trouvez pas de candidats en externe. Ensuite, vous vous garantissez la reconnaissance, la loyauté des collaborateurs promus. Et aussi, leur disponibilité à devenir des formateurs efficaces et motivés pour ceux qui les remplaceront au poste qu’ils quittent. Enfin, votre marque employeur s’en trouvera renforcée, avec un bouche à oreille positif sur les bénéfices à travailler dans votre entreprise pour un candidat !

> > Découvrez comment attirer les profils pénuriques en développant votre marque employeur avec ce guide gratuit

Mettez en place une cellule de veille dédiée à la montée en compétences

Son but : déceler et accompagner en interne, les nécessités de montée en compétence des équipes. Permettre à vos collaborateurs de se former pour acquérir de nouvelles missions et pouvoir remplir de nouvelles fonctions est un élément majeur du recrutement, car cela permet de pourvoir des postes difficiles à attribuer dans un contexte de tension de la main d’œuvre, et tout en accélérant votre capacité à embaucher sur des fonctions plus faciles à pourvoir ou qui demandent moins de savoir-faire. Bref, c’est du gagnant-gagnant.

Définissez vos besoins de montées en compétence

Établissez une cartographie des talents parmi vos salariés, avec les points forts de chacun et son potentiel en matière d’évolution de carrière : cela vous permettra de visualiser les activités sur lesquelles chacun se positionne et les postes déficients dans chaque secteur / service de votre entreprise. Cet outil d’évaluation positive vous permettra d’avoir une vision plus claire de ce que vous pouvez faire pour aider chacun à s’améliorer et à évoluer, tout en palliant au problème de pénurie sur certains postes et métiers. Evidemment, cela demande un certain budget formation et la capacité à améliorer la rémunération des personnels qui montent en compétences. Mais c’est un investissement rentable : vous allez remotiver et remobiliser vos équipes, les revaloriser en les dotant de nouvelles compétences utiles. Vous allez mettre en avant les seniors et leur talent de formateurs grâce à leur expérience. Tout ce qui favorise les passerelles intergénérationnelles améliore le climat ambiant, donc le bien-être au travail et finalement, les performances. Enfin, vous renforcerez votre marque employeur : c’est donc un facteur déterminant pour stimuler l’embauche tout en rationalisant votre organisation, qui deviendra au fur et à mesure de plus en plus rentable.

Com-mu-ni-quez !

Mettez en avant dans votre communication interne et externe les possibilités de montée en compétence dans votre entreprise : vous renforcerez l’esprit de groupe et la fierté collective, vous galvaniserez le sentiment d’importance de chacun au sein du tout, et donc cela renforcera considérablement votre réputation d’employeur de qualité, désirable en interne comme en externe. Prouver que l’on est capable de faire progresser ses équipes, de gérer individuellement et collectivement les capacités des uns et des autres, de voir en chaque collaborateur des qualités et des capacités, c’est un atout pilier du recrutement. C’est surtout une arme redoutable pour attirer à soi les candidatures spontanées, ou pour obtenir un très bon accueil des candidats à la publication de vos offres d’emploi.

Ne négligez pas l’onboarding interne lors de la montée en compétences

Il est très important de ne pas partir du principe que vos collaborateurs appartenant à l’entreprise depuis déjà plusieurs années n’auront pas, à un moment ou à un autre, besoin eux aussi d’onboarding : dans le cadre de la montée en compétence, des évolutions de carrière, des formations, requalifications ou reconversions, il peut être nécessaire de mettre en place en interne des processus d’onboarding pour favoriser l’intégration de collaborateurs déjà connus, mais qui évoluent dans un nouvel environnement de travail. Des collaborateurs ayant réussi leur montée en compétence et se sentant bien intégrés dans leur nouveau poste vous en seront reconnaissants, ce qui est toujours excellent pour votre marque employeur. A l’inverse, un onboarding inexistant pour accompagner la montée en compétences peut vous valoir des échecs coûteux : vous risquez de vous retrouver avec des postes en doublon ou de revenir à la case départ avec vos problèmes de pénurie de main d’œuvre. Morale de l’histoire : une transition douce se révélera toujours une bonne idée pour un collaborateur qui évolue.

livre blanc onboarding

Marie MEHAULT