Sourcing candidats : comment attirer les profils passifs ?

Attirer les profils passifs
Temps de lecture : 3 minutes

Le profil passif, c’est le salarié qui correspond parfaitement au profil que vous recherchez pour pourvoir un poste, mais qui n’est pas en recherche d’emploi active, et le plus souvent déjà employé par la concurrence. C’est donc à vous d’aller le chercher. Et c’est là qu’intervient l’utilisation de la data : en matière de sourcing candidats, et en particulier pour attirer les profils passifs, elle peut se révéler redoutable.

>> Attirer les profils passifs à vous grâce à l’inbound recruiting

Identifier le profil passif

La première chose à faire pour attirer les profils passifs, c’est de les identifier et de définir leur profil pour savoir comment les séduire. C’est typiquement le rôle des chasseurs de tête, mais c’est aussi votre rôle en tant que RH si vous souhaitez éviter de déléguer cette mission à un cabinet extérieur. La difficulté, c’est que le profil passif, comme son nom l’indique, est plutôt silencieux sur les réseaux et les espaces recruteurs. Il n’est pas dans une démarche active de recherche d’emploi. Vous devez de surcroit réussir à distinguer un profil passif, mais en veille d’opportunités, d’un profil qui n’a définitivement aucune intention de changer d’emploi. La data est là pour vous aider à chercher les bonnes informations qui apporteront des réponses à ces questions. Et surtout, elle va vous aider à décrypter les signes et lire les indices laissés par votre cible. C’est ce qu’on appelle le data analysis : l’expertise numérique des mots clés, des expressions, d’un champ lexical… Autant d’indices laissés ça et là par un profil passif en matière d’envies professionnelles.

Investir dans les bons outils pour attirer les profils passifs

Notre conseil, c’est vraiment de ne pas hésiter à investir dans ces outils, car la conjoncture actuelle joue en votre faveur : il y a de moins en moins de profils qui se disent enclins à rester toute leur vie dans la même entreprise, même s’ils savent pouvoir y évoluer professionnellement. La crise sanitaire et économique a réveillé le stress de chacun de voir sa situation professionnelle se dégrader, et de plus en plus de profils passifs sont à l’écoute, désormais, de nouvelles opportunités, même s’ils ne sont pas encore passés au stade de la recherche active. A vous, donc, de savoir les reconnaître et de leur faire une proposition adaptée.

Offrir une réelle opportunité, pas juste un emploi

Salaire, flexibilité, congés, avantages en nature, primes, titre, etc…. rien n’est à négliger pour attirer les profils passifs. Le candidat actif a évidemment ses exigences lui aussi, mais il est plus pressé, il est prêt à davantage de concessions que le profil passif. Là encore, le data va vous permettre de décrypter les attentes, parfois même inconscientes, d’un profil passif, ou en tout cas les moteurs qui pourraient le faire bouger et venir à vous.

Anticiper le besoin

Vous n’êtes pas obligé de toujours chercher votre profil passif au dernier moment : n’hésitez pas à vous constituer une base de données de profils intéressants pour votre entreprise : un vivier de talents. Soit en compilant les candidatures que vous avez refusées pour un certain poste mais que vous trouviez intéressantes et adaptées à un autre poste. Soit en missionnant certains membres de votre équipe à cette prospection de façon permanente, de manière à toujours avoir un œil ouvert sur les talents du marché du travail dans votre secteur. C’est particulièrement intéressant pour les postes stratégiques, qui ont besoin d’être pourvus très rapidement par des profils ultra qualitatifs.

Analysez les données disponibles

L’analyse data des réseaux, c’est la clé de tout en matière de recrutement, et c’est encore plus vrai quand on parle de profils passifs. Le recruteur doit donc recourir massivement au réseau. On parle ici à la fois du réseau physique et social, et du réseau virtuel. Vous pouvez recruter un spécialiste, qui saura dresser la fiche d’identité d’un profil passif de manière précise à partir des indices laissés sur les fils de discussions, les posts, les commentaires, les photos diffusées, etc….

Personnalisez votre approche

Les profils passifs sont souvent recherchés pour leurs compétences particulières et pour des emplois à haut degré de qualification ou nécessitant un savoir-faire pointu. Pour attirer les profils passifs, il est indispensable de s’adresser à eux de manière personnalisée et différente de la façon dont vous vous adressez à des candidats actifs. Proposez à chaque profil passif repéré un propos et une stratégie d’approche différents, adaptés à qui il est, ce qu’il fait, son profil, ses compétences, etc… C’est difficile mais cela peut s’avérer extrêmement payant sur l’échiquier du marché du travail et des talents rares.

Kit de création de persona candidat

Marie MEHAULT